Elaboration par mécanosynthèse, puis études structurales, microstructurales et mécanique d'un composite à base Al et à renforts nanométriques SiC

par Annie Malchère

Thèse de doctorat en Métallurgie spéciale et matériaux

Sous la direction de Louisette Priester.

Soutenue en 1995

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Louisette Priester.

Le jury était composé de Michel Grosbras, Eric Gaffet.

Les rapporteurs étaient Yves Bienvenu, Gérard Le Caër.


  • Résumé

    L'aluminium, dû à sa faible densité (2,70), est attrayant pour des applications dans l'automobile, l'aëronautique et l'aërospatiale. La résistance mécanique de ce métal est alors ameliorée par l'ajout de renforts durs et insolubles de céramique. Dans ce cadre, l'objectif de ce travail est de déterminer les conditions d'élaboration d'une poudre composite à matrice Al et à dispersions particulaires renforçantes nanométriques sic (al/sic#p#n), par le procédé de méanosynthèe. Puis nous testons la validité de ce matériau, densifié et consolidé, soumis à une contrainte en compression. La poudre al/sic#p#n a été obtenue par un procédé de double mécanosynthèse. La première mécanosynthèse consiste en l'élaboration de cristallites nanométriques de bsic (5 nm), par un broyage énergétique d'un mélange équimolaire en Si et C. La seconde mécanosynthèse de ces produits de broyage avec une proportion volumique élevée d'Al (de 80 a 90% vol. ) permet la répartition des cristallites de bsic sous forme d'amas de taille inférieure ou égale a 70 nm. Une étude microstructurale du mélange pulvérulent montre que les cristallites d'Al sont aussi nanométriques (11 nm). L'étude des propriétés mécaniques par des essais en compression de la poudre composite al/sic#p#n densifiée et consolidée, fait apparaitre des propriétés très différentes de celles de composites Al renforcés par des particules céramiques micrométriques, ou encore de celles des composites ods ou dispal. La valeur de la contrainte maximale a la compression enregistrée (1,1 gpa), est en effet deux fois supérieure à celle généralement observée. Ce comportement inhabituel semble provenir de la structure nanométrique du materiau.

  • Titre traduit

    Elaboration by the mechanical alloying technique, then structural, microstructural, and mechanical studies of an al base composite reinforced with nanometric sic particles


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (180 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. (208 réf.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1995)315
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012392

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995PA112315
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.