Thèse soutenue

L'empreinte de la mer - identité des pécheurs de Nazare (Portugal) : ethnologie d'une communauté de pécheurs

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Christine Escallier
Direction : Aliette Geistdorfer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Ethnologie
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Paris 10

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude a pour objectif de décrire et d'analyser les systèmes techniques et sociaux des pécheurs artisans nazaréens, de mettre en évidence les "marqueurs" exprimant la spécificité de la communauté et de situer le groupe des pêcheurs par rapport aux autres : pêcheurs entre eux mais aussi pêcheurs et terriens. Apres avoir collecté des données sur la formation et l'évolution de la pêcherie, cette recherche s'est orientée vers l'analyse des procès de travail en mer et à terre, ainsi que vers les processus d'évolution de ces systèmes. Les changements survenus ont été analyses en tant que "réponses" aux contraintes naturelles, économiques et sociales auxquelles la communauté a dû faire face. Les différences d'identité, dégagées lors de cette étude, ont inévitablement traduit des variantes sur le plan social. En notant leurs répercussions sur l'organisation économique et sociale des pêcheurs, ces différences sont apparues comme constituant des "marqueurs" décisifs pour cette société. Connaissant l'importance de l'espace dans l'identification des individus - parce que l'espace se construit par les pratiques et que l'une de ses propriétés est d'être un élément transformable et modifiable -, une étude approfondie des pratiques de l'espace maritime et de l'espace terrestre a permis de saisir le lien qui unit l'espace a l'individu. Lies à un système économique régi par des rapports capitalistes, les petits producteurs que sont les pêcheurs nazaréens voient leur participation s'affaiblir dans l'économie communautaire. Devenu minoritaire dans la communauté nazaréenne, le groupe des pêcheurs tente de conserver son identité.