Thèse soutenue

Les banques françaises en économie libérale (1919-1935) : efficacité, innovation et rapports de forces

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Hubert Bonin
Direction : Maurice Lévy-Leboyer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Le cadre règlementaire de l'économie bancaire reflète le libéralisme dominant. Le capital et l'administration suprême des banques appartiennent à la sphère capitaliste privée. La compétition interbancaire est forte. Les savoir-faire, les investissements et la combativité des banques expliquent la plasticité des positions concurrentielles sur les marches de la collecte des dépôts, de la banque d'épargne, de la banque commerciale de crédit et de la banque financière. Les sollicitations de l'environnement (clientèle, conjoncture, refinancement) justifient des innovations et des ajustements dans l'offre de crédits et de prestations financières et dans l'analyse et la maitrise des risques. La thèse apprécie ainsi les talents des banques dans l'exercice de leurs divers métiers et leur plus moins grande capacité à satisfaire les besoins de l'économie en période de croissance et de crise.