Thèse soutenue

Systématique grammaticale du kisikongo (Angola)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ndonga Mfuwa
Direction : Emilio Bonvini
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Linguistique
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Paris 5

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse porte sur l'étude du système grammatical du Kisikongo, dialecte du kikongo (langue bantoue, h10), parle au nord-ouest de l’Angola. S’inspirant de la méthode d'E. Bonvini, l'analyse porte principalement sur la morphosyntaxe de la prédication, le nominal, le verbal et l'énoncé et ses variations. Le premier chapitre présente l'inventaire des schèmes d'énoncés verbaux (assertifs, intimatifs et interrogatifs) et nominaux et identifie le schème prédicatif sous-jacent a tous les énonces de la langue, ainsi que les fonctions syntaxiques et les constituants qui les assument. Le deuxième chapitre étudie d'abord le nominant en tant que morphème majeur commun à tous les nominaux et organise en un système basé sur une double réalité : celle de "classe" et de "genre". Il se poursuit par l'analyse détaillée du nom (simple et compose), du pronom, du numéral et du syntagme nominal. Le troisième chapitre présente d'abord une systématique formelle des éléments de la forme verbale selon la méthode des bantouistes. Il étudie ensuite le verbal a deux niveaux : au niveau du constituant verbal, l'étude porte sur le dérivatif verbal en tant qu'élargissement formel et sémantique de la base verbale et support de la diathèse verbale, ainsi que le verbant, en tant que morphème aspecto-temporel. Au niveau de la spécification verbale sont analyses les actualisateurs, les indices de fonction ainsi que les spécificités verbaux. Enfin, le quatrième chapitre traite des variations énonciatives internes (focalisation et thématisassions) et des variations énonciatives externes liées à la séquence des propositions (coordination et subordination).