Thèse soutenue

Discours et pratiques journalistiques en démocratie : les relations État-médias face au Terrorisme en France et en Grande-Bretagne

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Isabelle Garcin-Marrou
Direction : Michael Palmer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences et techniques de la communication
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Paris 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'etude porte sur les logiques developpees par l'etat et les medias, face a une violence terroriste independantiste, et sur la facon dont ces logiques apparaissent dans des discours de presse. Trois parties structurent cette etude. La premiere partie concerne la nature de l'etat, l'espace public et les logiques que l'etat developpe a l'encontre des medias en democratie. Cette partie fait apparaitre la propension de l'etat a organiser un discours dominant qui pese sur la representation du terrorisme dans l'espace public. La seconde partie fait apparaitre la situation d'autonomie limitee dans laquelle se trouvent les medias face a l7etat et face au terrorisme. Les medias sont la decrits comme existant "sur un fil", entre autonomie et dependance vis-a-vis de l'etat et de sont discoursdominant. La troisieme partie est constituee par des etudes de cas qui envisafgent ces conclusions face a un corpus d'entretiens et d'articles de presse. Une enquete menee aupres de quatre journalistes, issus du guardian, de the independent, de liberation et du monde et ayant eu a traiter du terrorisme, montre que les praticiens des medias penchent pour une coneption autonome de leur discours; tandis qu'une analyse des discours du times et du monde, centree autour de trois evenements survenus entre 1988 et 1995, fait apparaitre cette autonomie limitee du discours des medias. Face au phenemene du terrorisme, les relations etat-medias en democratie apparaissent donc comme etant bases sur des rapports de force et comme restreignant l'autonomie discursive des medias.