Thèse soutenue

Réalité illusoire et illusion réelle : double monde et monde du double

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Françoise Coignet
Direction : Jean-François Mattéi
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Nice

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'objet de cette thèse est de remettre en question la singularité du réel et de l'appréhender à partir de l'illusion, à laquelle on l'oppose généralement. Il n'y a pas une réalité, mais des manifestations illusoires, c'est-à-dire des apparences qui sont nos réalités. Il s'agit donc d'évoquer les réels qui se manifestent incessamment mais aussi ceux que nous élaborons grâce au langage. Il s'en suit qu'il y a autant de réels que de discours portés sur le monde. Un autre aspect de ce travail privilégie le thème du double, c'est-à-dire l'altérité, le reflet, l'ombre ou le spectre. Ainsi, nous réactivons la prépondérance des illusions dans les constructions des réels que nous conquérons. En outre, nous avons pris le parti de réhabiliter les apparences et les fantasmes. Nous avons cheminé contre la philosophie et la science dont le travers commun est de ratiociner, de tout sacrifier à l'intelligence et au désir de vérité. Nous avons voulu exalter l'illusion nécessaire et bienfaisante par ou la vie croit et se propage, et proclamer que vivre vaut mieux que comprendre.