Thèse soutenue

Les modalites de l'interaction maitre-eleves dans le processus enseignement apprentissage au cycle 3, a l'ecole elementaire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : CHRISTIANE MORIN
Direction : Marguerite Altet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Nantes

Résumé

FR  |  
EN

Cette recherche se situe dans le champ de la pedagogie. Elle tente de rendre compte des differentes variables intervenant "dans les processus d'interaction entre l'acte d'enseignement et l'acte d'appentissage" (m. Altet, 91, 94). Elle emprunte a des champs theoriques qui relevent de la psychologie de l'apprentissage et du travail, de l'interectionnisme symbolique et aux recherches actuelles sur le "teachers' thinking". Les donnees ont ete recueillies a partir d'enregistrements audiophoniques de sequences pedagogiques transcrites dans leur integralite et d'entretiens realises aupres des enseignants et des eleves. Quatorze classes ont ainsi ete observees pendant six mois. A partir d'une analyse fonctionnelle des actes pedagogiques et des activites des eleves, nous avons tente d'inferer les operations cognitives sollicitees par les enseignants et les operations cognitives apparemment mises en oeuvre par les eleves. Analyse quantitative et analyse qualitative se completent afin de saisir la dynamique de l'articulation enseignement-apprentissage. Les resultats font apparaitre une manipulation massive de l'information au detriment d'un traitement de cette information, des situations scolaires qui ne sont pas systematiquement interactives, une difficulte d'ajustement instrumentale et coneptuelle des enseignants face aux difficultes de leurs eleves. Ce qui nous conduit au concept "d'abandon cognitif" d'une partie des eleves par les enseignants.