Ischémie cérébrale focale chez le rat : études physiopathologiques, hémodynamiques et pharmacologiques : influence du diabète et de l'hyperglycémie

par Laurent Bômont

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Astrid Nehlig.

Soutenue en 1995

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse était de cerner l'influence du diabète et de l'hyperglycémie aigüe, sur le volume d'infarctus et le débit sanguin cérébral local (DSCL) de rats Fischer 344 soumis à une ischémie cérébrale focale (occlusion permanente de l'artère cérébrale moyenne). Deux traitements pharmacologiques ont été étudiés: l'insuline et la dizocilpine (MK-801). Des rats normoglycémiques, diabétiques (injection de streptozotocine), hyperglycémiques (perfusion d'une solution de glucose), et diabétiques traites à l'insuline ont été étudiés. Nos résultats ont montré que le diabète et l'hyperglycémie induisaient une augmentation et de même amplitude du volume de l'infarctus. Le traitement à l'insuline des rats diabétiques a engendré une baisse de ce volume. Nous avons étudié les variations de DSCL chez ces animaux afin d'essaye d'expliquer les résultats obtenus précédemment. La mesure de DSCL a été réalisée par autoradiographie à l'iodoantipyrine-14C. Nous avons observé que le diabète de l'hyperglycémie induisaient une baisse quasi-généralisée du DSCL chez les rats ischémies et non ischémies et que l'administration d'insuline ramenait à la normale les valeurs de DSCL. La seconde étape a consisté à analyser les conséquences d'une administration du MK-801 (antagoniste non compétitif des récepteurs NMDA). Nos résultats ont montré, qu'à l'instar d'études observant que les rats hypertendus présentant un infarctus important ne sont pas protégés efficacement par le MK-801, que ce composé avait le même effet thérapeutique sur les rats diabétiques et hyperglycémiques que sur les rats normoglycémiques. Nos résultats ont montré par ailleurs, que le MK-801 induisait une hausse généralisée du DSCL chez les 4 groupes de rats non ischémies et qu'il engendrait une variation hétérogène du DSCL chez les rats ischémies. En conclusion de ce travail, on peut dire que pour notre modèle de rats diabétiques, une très large fraction physiopathologique expliquant l'aggravation par le diabète, est liée simplement à l'hyperglycémie. Probablement, la diminution de DSCL observée chez les animaux diabétiques et hyperglycémiques soumis à l'ischémie focale n'explique pas totalement la pathologie qui est aggravée, d'autres phénomènes majeurs doivent intervenir comme l'acidose. Enfin, à la différence de rats hypertendus, il ressort que le MK-801 a un rôle neuroprotecteur qui est efficace dans tous nos groupes de rats, donc il a des possibilités thérapeutiques dans des conditions ou la pathologie est aggravée

  • Titre traduit

    Focal cerebral ischaemia in rat : effect of diabetes and hyperglycaemia : histopatological, cerebrovascular and pharmacologic studies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (306 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 825 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995NAN10422
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.