Thèse soutenue

Optimisation d'un réacteur fluidisé gaz/solide pour l'ozonisation de polymères : application à la synthèse de copolymères greffés en vue du retraitement de matières plastiques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean Casteil
Direction : Régis Joulié
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Énergétique. Génie des procédés
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Montpellier 2

Résumé

FR

Ce travail decrit l'optimisation des differentes etapes de la synthese de copolymeres greffes pegps en vue de la compatibilisation du melange de copolymeres particulierement immiscibles pe/ps. Cette synthese consiste a ozoniser du polyethylene pour former des macroamorceurs susceptibles d'amorcer des greffages par polymerisation radicalaire du styrene. L'ozonisation de polyethylene s'effectue en lit fluidise. La temperature de la reaction est alors controlee par une regulation numerique specialement developpee. L'activation du polymere est ensuite quantifiee par dosage iodometrique. D'autre part, l'influence des differents parametres operatoires d'ozonisation sur cette peroxydation est etudiee et optimisee par la methode des plans d'experience. Ensuite, le greffage de styrene a ete realise a basse temperature en presence d'un accelerateur, le naphtenate de styrene, pour augmenter la longueur des greffons styreniques. Par ailleurs, la reaction du trimethyliodosilane sur ces copolymeres greffes a permis de confirmer le mecanisme d'ozonisation et de mettre en evidence l'existence de liaisons ether entre les greffons et les chaines de polyethylene. Enfin, nous avons etudie l'effet emulsifiant de ces copolymeres greffes en les incorporant dans des melanges pehd/ps de compositions variables et l'avons compare a l'effet des copolymeres triblocs classiques (kraton)