Thèse soutenue

Greffage de polyorganophosphazène sur polymères organiques : application au greffage sur copolymère éthylène-alcool vinylique et sur polyéthylène haute densité

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Virginie Doyer
Direction : Roger de Jaeger
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Spectrochimie, molécules, solides, réactivité
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Lille 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'amélioration des caractéristiques de certains polymères organiques conventionnels peut se concevoir en greffant à la surface de films ou en incorporant dans leur masse les polymères phosphorés-azotés que sont les polyphosphazènes (npx2)n(x = or, oar, nhr,) (POPZ). Deux types de réactions de greffage permettant de modifier l'état de surface d'un copolymère éthylène-alcool vinylique (EVOH) et d'un polyéthylène haute densité (PE) ont été envisagés et étudiés : le premier consiste dans la réaction d'un POPZ fonctionnalisé par de l'anhydride maléique avec les fonctions hydroxylé portées par l'EVOH. Les résultats concluants obtenus étaient logiquement transposables au PE sous réserve de fonctionnaliser ce dernier par des fonctions hydroxyle. Cette fonctionnalisation a été obtenue en soumettant des films de PE à un traitement plasma sous oxygène. Les différentes étapes de la réaction de greffage (PE de référence, PE après traitement plasma et PE après greffage de POPZ) ont été suivies par analyse XPS ; le second est de nature radicalaire. Il consiste à traiter thermiquement, en présence de péroxyde, un film de PE imprégné d'une solution d'un POPZ porteur d'une fonction insaturée (allylique). Dans chaque cas EVOH et PE, la modification de l'état de surface a été mise en évidence par spectroscopie infrarouge (atr), mesures d'angles de contact et microscopie électronique à balayage. L'analyse thermogravimétrique des films de PE modifiés a été réalisée et leur comportement au feu évalué. Cette étude a été étendue au greffage de POPZ sur des fibres techniques de PE de type Dyneema.