Thèse soutenue

Des politiques démographiques en Chine

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yves Blayo
Direction : Pierre Trolliet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études chinoises
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Paris, INALCO

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Les dirigeants chinois adoptent dès 1953 des mesures de redistribution de la population, bientôt réduites à la limitation de la population des villes ; l'interdiction des déplacements des ruraux, les mesures de désurbanisation, et la manipulation de la définition de la population urbaine maintiennent à un faible niveau sa proportion dans la population totale entre 1962 et 1979. Après de longues hésitations, une politique de limitation de la croissance de la population est appliquée ; à partir de 1971, l'imposition de normes de procréation, de l'autorisation des grossesses, du retard de l'âge au mariage et de la contraception contribue à la baisse des indicateurs du moment de la fécondité, et accélère la diminution de la fécondité commencée chez les couples formés 20 ans plus tôt. Ces politiques s'appuient sur de nouvelles institutions de la vie sociale et le dispositif administratif et politique d'encadrement de la société installés par le nouveau régime pendant la décennie 1950. Les réformes économiques et administratives du début des années 1980 érodent l'efficacité du système d'encadrement en privant les cadres de la plupart des moyens d'exercer une pression sur la population. Elles entraînent une urbanisation effrénée, l'incapacité d'appliquer la politique de l'enfant unique à la campagne, la dégradation de l'enregistrement des événements démographiques, et, indirectement, la détérioration du statut de la femme. Les réformes compromettent ainsi les résultats socialement coûteux atteints au cours des années prédédentes.