Ségrégations méiotiques des chromosomes remaniés dans les translocations humaines : analyse par hybridation in situ en fluorescence sur les noyaux spermatiques interphasiques

par Sophie Rousseaux

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Bernard Sèle.

Soutenue en 1995

à Grenoble 1 , en partenariat avec Institut Albert Bonniot (Grenoble ; 2007-2015) (laboratoire) .


  • Résumé

    Une translocation équilibrée résulte d'un échange de fragments entre deux chromosomes non homologues, sans perte ni gain de matériel génétique. La ségrégation méiotique des chromosomes de sujets porteurs de translocations est analysée par hybridation in situ en fluorescence (FISH) multicouleur sur noyaux spermatiques interphasiques. Elle a d'abord été étudiée dans 27 000 spermatozoïdes provenant de deux frères porteurs d'une translocation réciproque t(6 ;11) (q14 ;p14). Trois sondes centromériques, spécifiques des chromosomes 6, 11 et 1 ont été hybridées simultanément afin de détecter tous les fragments centriques de la translocation ainsi que la ploïdie de chaque cellule. Chez ces deux sujets, les fréquences respectives des modes de ségrégation alterne/adjacent1, adjacent2, 3:1 et 4:0 sont de 70% (estimation par défaut), 9%, 3% et 0. 06%. Un sujet porteur d'une translocation t(2 ;14) (p23. 1 ;q31) a aussi fait l'objet d'une analyse de ségrégation par FISH en deux-couleurs sur 4 610 spermatozoïdes. Une sonde centromérique spécifique du chromosome 2 et une sonde clonée dans un YAC (yeast artificial chromosome), spécifique du fragment centrique du chromosome 14, ont été co-hybridées. Les fréquences respectives des ségrégations alterne/adjacent 1, adjacent2, et 3:1 sont de 80% (estimation par défaut), 5. 2%, et 5. 8%. De même, la ségrégation méiotique des chromosomes 14 et 21 a été étudiée grâce a deux sondes de YAC spécifiques des bras longs de ces chromosomes. Ces deux sondes ont été co-hybridées sur 1 116 spermatozoïdes d'un sujet oligoasthénospermique porteur d'une translocation robertsonienne t(14q ;21q). Plus des deux tiers des spermatozoïdes analysés résultent d'une ségrégation alterne, et 12% sont déséquilibrés selon le mode adjacent. L’analyse des ségrégations des chromosomes X, Y et 1 par FISH en trois couleurs sur les spermatozoïdes des quatre sujets porteurs de translocations n'a pas mis en évidence d'effet interchromosomique majeur. Cependant une légère augmentation des taux de disomies 1 a été observée.

  • Titre traduit

    Meiotic segregations of rearranged chromosomes in human translocations : analysis by fluorescence in situ hybridization on interphase sperm nuclei


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (119-[26] f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 99-118 (184 réf.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995GRE10065
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.