Thèse soutenue

Apprentissage et transmission culturels : cas des rituels au Hazomanga (Toliara, Madagascar)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jeanne Ravaosolo
Direction : Blandine Bril
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie sociale
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Paris, EHESS

Résumé

FR  |  
EN

Les apprentissages de la vie quotidienne sont souvent considérés comme informels, c'est à dire appris par "imitation", par " observation" ou " imprégnation". C'est de cette affirmation qu'est venue notre motivation pour étudier les processus de transmission et d'acquisition des connaissances et des " savoir-faire" relatifs à un domaine considéré comme informel, l'apprentissage des rituels dans le sud ouest de Madagascar. En dehors de raisons personnelles, le choix des rituels de communication entre les vivants et les ancêtres dénommés rites au "Hazomanga"repose sur le postulat que ces ensembles de pratiques symboliques donnent un raccourci du système social du groupe culturel. Dans les rituels, en effet, sont codes tous les modes de relation entre les individus du groupe. Nous proposons l'hypothèse générale selon laquelle une analyse de la construction des connaissances concernant les rituels devrait refléter le processus d'aquisition des connaissances concernant les le système social. Pour aborder ce problème, nous avons choisi un cadre d'analyse global basé sur la notion de " niche d'apprentissage " ( Super & Hakness, 1986, Bril, 1993), original de par son approche multiple. Ceci nous a conduit à travailler simultanément sur : - 1- la manière dont les adultes disent concevoir l'apprentissage, - 2- la manière dont ces derniers organisent et contrôlent la participation de l'apprenant aux rituels au Hazomanga,-3- la construction de connaissances sur les rituels au Hazomanga.