Thèse soutenue

Étude d'une méthode de segmentation d'images obtenues en résonance magnétique en vue d'une quantification

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Serge Reboul
Direction : Jean-Paul Dubus
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences appliquées. Électronique
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Littoral
Jury : Président / Présidente : Alain Dubrulle
Examinateurs / Examinatrices : Hervé Blocquel, Jean-Pierre Pruvo, Pierre Tabourier, Abdelmalik Taleb-Ahmed
Rapporteurs / Rapporteuses : Isabelle Magnin, Han Vu Thien

Résumé

FR  |  
EN

Le thème de ce mémoire est l'étude et la mise en oeuvre de méthode de détection et d'extraction de contours appliquées à la quantification de zones anatomiques et pathologiques visibles sur des images RM. L'étude que nous avons réalisée sur le capteur et sur les différentes techniques de détection et d'extraction de contours existantes nous a conduit à développer une méthode de segmentation originale. La méthode de segmentation proposée est basée sur l'extraction des transitions du signal image contenant les frontières entre objets. Nous proposons une méthode originale de détermination de ces transitions dans un signal bruité. Le gradient de l'image est obtenu en modélisant le signal dans la transition par une courbe paramétrique ajustée au sens des moindres carrés. Finalement, on extrait les contours fermes dans l'image par la coopération d'un opérateur de suivi de contours de type région avec un opérateur de suivi de contour de type gradient. Ces méthodes automatiques ont été incérées dans une chaine fonctionnelle de traitement d'une image RM pour assurer la détection et la quantification de zones anatomiques et pathologiques visibles sur les images. Cette chaine se compose d'une étape de segmentation, d'une étape de suppression de la sur-segmentation, d'une étape d'analyse et finalement d'une étape de quantification. Elle repose sur une structure de données représentant l'information contenue dans la scène. Cette information est définie dans un arbre binaire orienté, construit à partir des relations d'adjacence et d'inclusion entre les contours dans la base de données.