Thèse soutenue

Identité et appartenances sociales : une prise en compte du rôle de procédures d'utilisation d'informations liées à la causalité : approche expérimentale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pascal Mitteau
Direction : Jean-Marc Monteil
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie sociale expérimentale
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Clermont-Ferrand 2

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail a pour objet, au départ, de réinterpréter et d'élargir la définition de l'identité sociale proposée par Tajfel (1972). Principalement, on suggère que l'identité sociale ne découle pas seulement des appartenances groupales ou catégorielles. Ainsi, on tente de montrer que l'identité est déterminée par la manière dont le sujet peut appréhender sa relation aux aspects causaux de l'environnment social. D'un point de vue théorique, on présente l'évolution historique des recherches sur les processus de comparaison sociale, depuis la théorie originale de Festinger (1954). Plus précisément, on suggère, à partir d'une analyse des différences entre les théories de Tajfel et de Festinger, que les études de la comparaison sociale sont basées, fondamentalement, sur l'idée d'un sujet appréhendant les aspects dynamiques de son environnement, et pas seulement les aspects statiques tels que ceux constitués par des attributs personnels découlant d'appartenances catégorielles. D'un point de vue empirique, on observe, à travers 3 investigations quasi-expérimentales, la façon dont les sujets peuvent utiliser des informations liées à la causalité, lors d'une tache de presentation de soi