Thèse soutenue

Complexation metallique en solution par des cryptands porteurs de bases de schiff et des calixarenes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Rym AbidiM. J. SCHING
Direction : F. Arnaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Université Louis Pasteur (Strasbourg) (1971-2008)

Résumé

FR

Ce travail porte sur l'etude de la complexation metallique en solution par des recepteurs macrocycliques. Les proprietes thermodynamiques des complexes formes ont ete etablies par spectrophotometrie d'absorption uv-vis. Dans certains cas l'extraction des picrates metalliques, de l'eau au dichloromethane a ete etudiee. La premiere partie concerne les proprietes complexantes des calixarenes phenoliques. La stabilite des complexes (pr#3#+, eu#3#+, yb#3#+ et y#3#+) avec deux tetrameres, un hexamere et un octamere a ete determinee dans le dimethylformamide. Les resultats sont en accord avec les etudes radiocristallographiques et montrent la formation d'especes mononucleaires dans tous les cas et binucleaire avec l'octamere. Les faibles selectivites indiquent que l'adequation de taille entre les cations et la cavite des ligands n'est pas un facteur preponderant de la stabilisation de ces complexes. L'etude de l'influence de l'eau sur la complexation a montre l'invariance de la nature des complexes formes et la diminution faible de leur stabilite avec l'augmentation de la teneur en eau. A des fins comparatives, les proprietes complexantes de l'acide di(octyl-phenyl) phosphorique ont ete testees dans les memes conditions. La complexation des lanthanides et des alcalins par un double calix-couronne a ete etudiee dans l'acetonitrile et montre des selectivites k#+/na#+ et rb#+/cs#+ elevees. La seconde partie porte sur les proprietes complexantes et extractantes de cryptands bicycliques, porteurs de bases de schiff et d'unites pyridine, furane ou benzene, vis-a-vis des alcalins, des alcalino-terreux et de cations des metaux lourds et de transition. Les resultats montrant la formation de complexes mononucleaires et/ou binucleaires sont discutes en fonction des caracteristiques des cations et des ligands et compares aux resultats des etudes physicochimiques des complexes solides