Thèse soutenue

Effets d'anisotropie de l'ionosphere sur la propagation, la modelisation du signal, le traitement en diversite de polarisation, la goniometrie des ondes haute frequence

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Vincent Baltazart
Direction : Louis Bertel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Traitement du signal et télécommunications
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Rennes 1

Résumé

FR

Le document aborde deux aspects de l'anisotropie de l'ionosphere, decrits par la theorie magnetoionique, appliquee a la gamme haute frequence (3-30 mhz). Le premier concerne l'indice de refraction; on developpe une technique de trace de rayon analytique, basee sur un modele multi-quasi-parabolique de la densite electronique de l'ionosphere. L'anisotropie du milieu est introduite par une methode approchee. Une attention particuliere est portee au realisme du modele. On indique deux methodes de calcul des caracteristiques des multimodes/multitrajets, qui focalisent sur une liaison donnee. La propriete d'orthogonalite des polarisations des modes magnetoioniques, et la notion de conditions de polarisation aux limites representent le second aspect de l'anisotropie. On deduit un modele deterministe et bande etroite du champ recu, qui integre la reponse d'antennes cadre, dipole ou tripole. Des mesures montrent differents aspects experimentaux du modele de signal hf. Dans une troisieme partie, on met en evidence les effets d'anisotropie sur le comportement des interferometres et goniometres de la bande hf; on associe differents traitements pour s'en affranchir: interferometrie en diversite de polarisation, interferometrie a base d'analyse spectrale, analyse spatiale super resolution, algorithme haute resolution music. La quatrieme partie presente des mesures de la polarisation d'ondes hf, observees sur une liaison de 150 km. On s'attache a verifier les developpements theoriques de ce document