Thèse soutenue

Contrôle et notation des connaissances des élèves à l'Ecole primaire : la dimension imaginaire d'un mal nécessaire/

FR
Auteur / Autrice : Despina Tsakiris
Direction : Jacques Ardoino
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

Dans la perspective de comprehension des situations ou se trouvent les sujets (enseignants et enseignes du primaire) dans la pratique du controle des connaissances, la problematique de l'imaginaire constitue une voie importante de reflexion. Cette problematique de l'imaginaire qui conjugue le psychique et le social trouve sa source d'inspiration dans la reflexion de c. Castoriadis qui concoit l'imaginaire comme creation a la fois psychique (imagination radicale) et social-historique (imaginaire social) des images figures formes en tant que figurations ou presentifications de significations ou de sens. Pour aborder la composante imaginaire de la pratique du controle et de la notation, nous proposons de saisir la pratique du controle scolaire comme situation qui installe les sujets concernes (enseignant et enseignes) dans un processus de quete et d'attribution d'identite. Notre objectif est de voir comment l'imaginaire des sujets opere dans ce processus. L'elaboration imaginaire des positions respectives des sujets constitue le point de jonction entre leur imaginaire individuel (imagination radicale singuliere) et l'imaginaire social du controle et de la notation. Elle se cristallise, aussi bien au niveau des discours que des comportements, dans un sentiment de mal necessaire qui traduit les aleas du processus de quete et d'attribution de l'identite et qui exprime en meme temps la quete de sens des sujets dans les significations imaginaires sociales instituees du controle.