Thèse soutenue

Infection par le vih-1 de la mere et de l'enfant au congo

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : SOPHIE LE COEUR
Direction : B. LAROUZE
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences médicales
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Paris 7

Résumé

FR

A brazzaville, congo, une cohorte de 118 enfants nes de mere anti-vih-1 positive et de 208 enfants nes de mere anti-vih-1 negative a ete suivie prospectivement pendant 3 ans. La prevalence de l'infection par le vih-1 chez les femmes etait de 3,9% (ic95%:3,0-4,9). Bien qu'il ait ete possible d'identifier des facteurs de risque d'infection chez les femmes, leur valeur predictive etait faible. L'infection maternelle avait un impact minime sur le nouveau-ne, mais des consequences graves sur la survie des nourrissons (mortalite de 26% a 15 mois comparee a 5% chez les temoins). La polymerase chain reaction s'est revelee un outil utilisable et prometteur pour le diagnostic precoce de l'infection a vih du nourrisson. Le taux de transmission mere-enfant etait de 40,4% (ic95%: 30,7-50,1). La presence de symptomes attribuables a l'infection par le vih-1 pendant la grossesse, ainsi qu'une reponse anticorps forte vis a vis de la region v3 de la gp120 et de la region immunodominante de la gp41 etaient independamment associes a un risque accru de transmission mere-enfant. Enfin, les enfants infectes par le vih-1 presentaient tres precocement des troubles de la croissance staturo-ponderale, alors que les enfants non infectes nes de mere anti-vih-1 positive avaient une croissance comparable a celle des temoins. Au cours de cette etude, plusieurs questions de sante publique se sont posees: les consequences de la vaccination par le bcg des enfants nes de mere anti-vih-1 positive ; la mise en uvre du conseil et du depistage en afrique ; la transmission post-natale ; la reduction de la transmission par l'azt