Thèse soutenue

L'étude des paravents en laque Kuancai "l'aube vernale au palais des Han" à six pans dans la première moitié de l'ère Kangxi : une approche de la diffusion de l'art des laques chinois en Occident

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Kung-Shin Chou Ling
Direction : Flora Blanchon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'art
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Paris 4

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La laque Kuancai - Coromandel dans l'histoire de l'art des laques chinois est une sorte de laque d'un développement relativement tardif. Son essor est étroitement lié aux quatre facteurs suivants : la transformation du système de corvée de l'artisanat dans le milieu de l'époque des Ming, l'émergence d'artisanats provinciaux, le développement florissant du commerce dans le sud du fleuve bleu, ainsi que la venue des pays européens en Asie pour y commercer. En outre, puisque la diffusion en Europe de cet art grâce au commerce relève des relations entre la Chine et l'Occident, la présente étude se divise en deux parties. La première concerne l'origine et l'évolution des laques Kuancai et vise à en déterminer la provenance, contexte et le milieu de son développement, ainsi que la nature du style plus ancien. La seconde partie s'intéresse à la diffusion en Occident du laque Kuancai, aux modes de cette diffusion, aux raisons de l'engouement et de la vogue pour ses objets en Europe, ainsi qu'à leur développement.