Thèse soutenue

Recherches sur l'alluvionnement historique en Grèce (Épire, Acarnanie, Péloponnèse) : géomorphologie et géographie historique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Eric Fouache
Direction : Jean-Jacques Dufaure
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Paris 4

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

En 1969 Cl. . Vita-Finzi le premier attirait l'attention sur la grande fréquence des terrasses fluviatiles très récentes en domaine méditerranéen. Depuis, les modèles proposés pour expliquer la genèse de ces accumulations privilégient souvent de manière exclusive, des facteurs climatiques ou au contraire anthropiques. Utilisant les résultats de l'analyse géomorphologique pour essayer de résoudre des questions de géographie historique, nous tentons une synthèse sur ce thème en Grèce sur des sites à l'information archéologique et historique dense, nous nous attachons à l'étude des accumulations deltaïques en comparant la progradation des deltas du Loutos et de l'Arachtos (Epire) avec celle de l'Achéloos (Acarnanie), puis nous étudions les terrasses alluviales d'Elide le long des fleuves Pénée et Alphée, avant de nous concentrer sur l'étude des versants, le long du tracé des aqueducs de Nicopolis (Epire) et d’Argos (Argolide) et sur les sites de Kassope (Epire) et de Gortys (Arcadie). Il apparait alors que les crises alluviales étudiées ont été engendrées par des combinaisons de facteurs lithologiques, anthropiques et climatiques propres à chaque bassin-versant, en fonction des contextes régionaux voire locaux. D'où les décalages chronologiques importants dans le déclenchement de ces crises (du VIIe au XIXe s. Ap. J. -C. ).