Vers une poétique des formes fixes : la canción chez les poètes espagnols du XVIe et du XVIIe siècle, étude de cas

par Monique Güell

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Maurice Molho.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    Description préférentiellement synchronique des traits formels contraints et variants qui identifient la "canción", à partir d'un corpus en langue espagnole regroupant l'essentiel des textes concernés de 1526 à 1651 : structure strophique (limites externes de la forme et bipartition interne de la stance); réglages et libertés hétérométriques, établissement raisonné des formules métricorimiques; mise en évidence du rôle générateur de la première stance et du rôle spéculaire de l'envoi, signalement de cas de violation de l'une ou l'autre de ces contraintes; configuration d'un modèle abstrait de pauses linguistiques et métriques, situation de la " canción" entre la sextine et la "silva". Analyse textuelle et métrique de trois exemples (Garcilaso, Herrera, Quevedo) en vue d'examiner les corrélations des unités sémantiques, syntaxiques, rythmiques et phoniques avec les unités strophiques et métriques des textes, et de vérifier l'hypothèse d'une relative interchangeabilité des stances en raison de leur unité sémantique.

  • Titre traduit

    Towards a poetic of fixed form : the "cancion" of the Spanish poets in the 16th and the 17th century : a study of selected cases


  • Résumé

    A description mostly synchronical of the formal constraints and variant features that identify the " canción" from a corpus in Spanish language that gathers the essential of the texts from 1526 to 1651; their strophical structure (external limits of the form and internal bipartition of the stanza); their heterometric rules and liberties, a reasoned setting up of the meters and rhyme formulas; the stressing of the generating role of the first stanza and the specular role of the "envio"; indication of violation cases in the constraints; a configuration of an abstract model of linguistic and metric pauses; the position of the " canción" between the "sextina" and the "silva"; textual and metric analyses of three examples (Garcilaso, Herrera, Quevedo) in order to examine the correlation between the semantic, syntactic, rhythmic and phonic units and the strophic and metric units of the stanza, as well as to verify the hypothesis of a relative interchangeability of the stanzas because of their semantic unity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (570 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3064
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17861-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2458
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : Mic 604
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.