Thèse soutenue

Tactiques et stratégies navales de la France et du Royaume-Uni, de 1690 à 1815

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Michel Depeyre
Direction : Jean Meyer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR  |  
EN

De 1690 a 1815, la france enregistre de serieuses defaites sur mer. Au meme moment, l'angleterre renforce sa domination maritime. Or, un paradoxe existe : a cette epoque, la france beneficie de la plus brillante pensee navale d'europe qui trouve sa manifestation dans de nombreux traites de tactique destines a la formation des futurs officiers. L'ngleterre se detourne, au contraire, de telles preoccupations intellectuelles et demeure attache a une formation pratique. Comment expliquer le paradoxe? cette these part de ce constat et tente d'apporter une reponse en etudiant les traites de tactique ecrits dans les deux etats. Une premiere partie expose les contraintes de la tactique et de la strategie : elles sont materielles, humaines, politiques, geographiques. Un second volet situe les auteurs des manuels dans le contexte historique et analyse les grands ouvrages. Trois grandes periodes apparaissent : celle des fondateurs (1690-1760), celle de l'apogee de la pensee navale (1770-1789), puis la periode de l'immobilisme tactique mais aussi de l'ouverture de nouvelles voies conduisant a la strategie (1789-1815). Le troisieme temps aborde la methodologie mise en place par les auteurs (pedagogie, role de la geometrie et de l'histoire. . . ) et s'attarde sur deux grands themes : le consept de tactique et l'esquisse d'une pensee strategique. On voit ainsi se dessiner la constitution et l'organisation d'un savoir tactique porpre a la france et partiellement imite en angleterre par deux auteurs. La france placee en situation d'inferiorite navale cherche le salut dans les innovations technologiques mais en vain; en meme temps, elle attend la victoire de perfectionnments tactiques en elaborant, grace a la raison, une theorie fortement marquee par des soucis esthetiques produits d'une epoque (une similitude existe, par exemple, entre les ballets de cour et les evolutions des vaisseaux). De leur cote, les anglais concoivent la tactique de facon plus pratique et plus fruste mais avec un net souci d'efficacite qui explique les victoires comme trafalgar.