La notion de noblesse chez Euripide : étude sémantique et thématique

par Constantina Bacalexi

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Jacques Jouanna.

Soutenue en 1993

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le théâtre d’Euripide est influencé par la crise due à la guerre du Péloponnèse. La noblesse, préoccupation capitale des héros grecs dans l'épopée et la poésie lyrique, change donc de contenu. Pour la définir, nous avons d'abord étudié le "vocabulaire de la noblesse", par familles de mots. Euripide n'invente pas de terminologie nouvelle, mais place les "mots anciens" dans des contextes différents. L'idée "traditionnelle" était qu'excellence équivaut à bonne naissance et bravoure guerrière. Euripide ne la rejette pas, mais critique les "apparences trompeuses". Les héros bien-nés, les braves guerriers, les grands rois d'antan deviennent maintenant des faibles, des hypocrites, des orgueilleux, des tyrans, des personnages parfois ridicules, dépourvus de leur ancienne excellence. Les "nobles" euripidéens ne sont pas des êtres parfaits, mais des personnages humains, essayant de relever le défi de l'excellence non sur le champ de la bataille, mais dans la cite. De nouveaux critères de noblesse apparaissent : la passion justicière ou amoureuse, le sacrifice volontaire libérateur, la supériorité intellectuelle et morale, la dignité des humbles, l'"excellence égalitaire" des autochtones, le nouvel héroïsme des anciens tueurs de monstres, qui, maintenant, agissent dans la vraie vie, devant la collectivité de la cité. Désormais, la renommée immortelle des individus s'est muée en noblesse humaine et politique.

  • Titre traduit

    The Nobility Notion in Euripides' Theatre : a Semantic and Thematic Study


  • Résumé

    Euripides' theatre production is influenced by the crisis due to the Peloponnesian war. Ideas change: thus nobility, which was a constant preoccupation of all the Greek heroes in epics and lyric poetry. In order to define this notion, we have studied terms used for this purpose in various contexts. We found out that Euripides is not inventing a new "nobility vocabulary", but is creating new contexts for ancient words. The "traditional" ideas of birth and war excellence are not rejected by Euripides. The poet is just criticizing appearances of nobility. Well-born heroes, great kings, brave warriors of the old days become hypocritical, selfish, tyrannical, ridiculous and lack ancient nobility. Euripides' "noble" characters are not perfect. They are just human beings, trying to win the nobility race not in a battlefield, but inside the city. Let us examinate the new nobility criterions : the passion of justice or love, the self-sacrifice which gives freedom to the humiliated, the intellectual and moral superiority, the husbandman's dignity, the Athenian "egalitarian excellency" of the autochthons, the new heroism of the ancient monsters' killers, who surpass themselves in the everyday life, disapproving heroic death. Henceforth, the nobles' "individualistic" immortal renown.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (564 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2881
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17586-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3385
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.