Thèse soutenue

Systèmes de relations professionnelles et régulations de l'emploi

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Liêm Hoang-Ngoc
Direction : François Michon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La thèse s'interroge sur l'influence des institutions du marché du travail sur la dynamique de l'emploi et du chômage. Elle commence par rappeler comment la théorie des relations industrielles a tenté de fonder une approche interdisciplinaire du marché du travail en termes de règles. Elle procède à une revue de littérature critique concernant la façon dont les théories économiques orthodoxe et hétérodoxe ont intégré les institutions. Elle tente de se situer sur le pont qui relie l'économie des conventions et l'école de la régulation en soulignant l'intérêt d'introduire le niveau du système de relations professionnelles. La hiérarchie des règles construite est ensuite mise en rapport avec les mécanismes guidant la performance macro-économique. Un classement des systèmes de relations professionnelles est construit. Il est mis en relation avec une typologie des régulations de l'emploi. Une comparaison de l'interaction entre les relations professionnelles et les performances macro-économiques est réalisée pour douze pays. Elle est poursuivie d'un point de vue qualitatif pour la France et le Royaume-Uni. Enfin, des monographies, réalisées dans deux branches de nature différente, tentent de cerner l'existence d'innovations locales concernant les pratiques organisationnelles que pourrait engendrer la décentralisation des negociations collectives en France.