Thèse soutenue

Etude de la région cathodique d'un arc soufflé : déterminations des probabilités de transition et des élargissements Stark de raies d'argon II

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Stéphane Pellerin
Direction : Joseph Chapelle
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique des gaz et des plasmas
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Orléans

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Pour observer les transitions d'Ar II issues de niveaux de grande énergie d'excitation, et pour obtenir des températures et des densités d'électrons libres les plus importantes possibles, nous avons observé la zone cathodique d'un arc électrique de 200A éclatant à pression atmosphérique dans l'argon pur. Le diagnostic spectroscopique de cette zone [température sur l'axe de l'ordre de T-22000K, densité électronique de Ne-2. 10(?)] a montré qu'elle était caractérisée par d'importantes variations du coefficient maximum d'émission de la raie a=6965A d'Ar I. Cet effet peut être correctement expliqué par l'existence d'un fort gradient de pression au sein même du plasma, ou par une importante dépopulation des niveaux d'Ar I par rapport à l'ETL. Nous avons enregistré plus de 90 raies issues de niveaux et de configurations différentes sur une trentaine de cordes de la colonne de plasma (observations Side-on). Les probabilités de transitions et les élargissements Stark, obtenus souvent pour la première fois, sont tout à fait cohérents avec les résultats déjà publiés, et fournissent en ensemble parmi les plus complets qui existent à ce jour.