Thèse soutenue

Effet de tensioactifs perfluoroalkylés sur la phagocytose in vitro de particules : modification de l'activité de la phospholipase A2 par incorporation de (perfluoroalkyl)alcanes dans des liposomes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nathalie Privitera
Direction : Jean Riess
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Nice
Jury : Président / Présidente : Jean Riess
Examinateurs / Examinatrices : Michèle Postel
Rapporteurs / Rapporteuses : G. Deby-Dupont, Daniel Samain

Résumé

FR

La phagocytose in vitro par des macrophages péritonéaux de souris, de microsphères de polystyrène enrobées par de tensioactifs perfluoroalkylés a été étudiée en relation avec leurs caractéristiques physico-chimiques, la nature des têtes hydrophiles et du degré de fluorophilie. Des dérivés à motif tris(hydroxymethyl) aminomethane (tham) pouvant être répété n fois dans la tête polaire ont montré une diminution de phagocytose pour n=7 avec un segment terminal fluore c8f17. Pour n>7, on constate une augmentation de phagocytose. Dans le cas de tensioactifs ayant une tête polaire phosphocholine ou polyoxyethylene-phosphate (peg), l'augmentation du caractère fluorophile a permis d'observer une diminution de la phagocytose particulièrement sensible avec le peg2000 en présence de sérum (58% de la phagocytose). Des tensioactifs à têtes polaires sucre di ou trigalactose testes en vue d'une vectorisation de principes actifs vers les cellules du système phagocytaire mononuclée ont montré une reconnaissance accrue par les macrophages. L'augmentation de phagocytose atteint 140 à 150% dans le cas de tensioactifs hydrocarbones et la présence d'un segment fluore diminue cet effet probablement par un gène au niveau de l'interaction avec les lectines du galactose. L'étude in vitro de la phagocytose directement en présence d'émulsions par dosage des métabolites libérés lors du pic respiratoire, n'a pas montré de différence en présence ou en l'absence d'un agent cotensioactif, un (perfluoroalkyl) alcane, le c6f13c10h21, dans la formulation des émulsions. Un problème de méthodologie rend cependant ce résultat incertain. L'incorporation de (perfluoroalkyl) alcanes (fmhn=cmf2m+1cnh2+1) dans la membrane liposomale de suvs constituées de dmpc ou de dppc a entrainé une nette diminution de l'activité de la phospholipase a2 pancréatique de porc. Le segment hydrocarbone des fmhn doit comporter respectivement au moins 10 carbones (f6h10, f8h10, f4h12) a 12 carbones (f4h12) suivant que les suvs soient à base de dmpc ou de dppc. L'incorporation des composes mixtes fluores/hydrocarbones dans la membrane liposomale gène l'enzyme pour l'accès à son site actif. L'incorporation d'hydrocarbures (c10h22 ou c16h34) dans des suvs de dmpc n'ayant aucun effet sur l'activité de l'enzyme, nous avons mis en évidence le rôle du segment fluoré dans l'organisation de la membrane