Thèse soutenue

Etude des interactions aux interfaces silice - caoutchouc

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yu Chun Ou
Direction : Jean-Baptiste Donnet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Mulhouse

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Pour bien connaître l'influence des propriétés superficielles de la silice sur sa dispersion dans les milieux élastomères, sur les interactions silice/caoutchouc, sur les propriétés mécaniques du matériau ainsi, que sur le mécanisme de renforcement des caoutchoucs par la silice, on a étudié la modification de surface d'une silice par le méthanol et l'hexadécanol et vérifié la rhéologie des suspensions de silice dans un milieu modèle du caoutchouc, la vitesse et le degré de la dispersion de la silice dans le caoutchouc, les interactions aux interfaces silice/caoutchouc, mesuré le taux de caoutchouc lié et le taux de gonflement, la mobilité moléculaire de la couche caoutchouc/silice et son épaisseur, l'influence de la silice sur la densité de réticulation et la cinétique de vulcanisation du caoutchouc, l'effet de renforcement du caoutchouc par la silice. Ces résultats ont permis de montrer que le greffage de chaînes alkyles sur la surface de la silice conduit à une augmentation nette de mouillabilité par le caoutchouc et à une diminution du pouvoir renforçant. Mais la dispersion finale de la silice dépend non seulement de la morphologie et de l'activité de la surface de la charge, mais aussi de la structure chimique du caoutchouc. Les propriétés renforçantes dépendent des interactions chimiques à l'interface, de la longueur de la chaîne greffée, mais la dispersion de la silice dans le caoutchouc ne dépend pas des enchevêtrements