Thèse soutenue

L'exemplification dans la dissertation : étude linguistique et didactique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Isabelle Delcambre
Direction : André Petitjean
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du langage
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Metz
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Metz. Faculté des lettres et sciences humaines

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les débuts de l'apprentissage de la dissertation (classe de seconde, élèves de 15-16 ans) mettent en évidence une consigne paradoxale : être capable de débattre d’idées générales tout en les ancrant dans du particulier (N. B. : "dissertation" est employé ici dans un sens générique). Ce paradoxe est générateur de difficultés observables dans les productions écrites aux niveaux argumentatif, sémantico-référentiel et linguistique. Après une analyse des différents cadres théoriques qui traitent des fonctions et des formes de l'exemplification (rhétorique, logique naturelle, psychologie cognitive et linguistique), sont étudiés la mise en texte de l'exemplification dans les textes argumentatifs et deux marqueurs prototypiques : par exemple et comme. Deux études didactiques s'ensuivent : la première observe un corpus de textes "dissertatifs" sous l'angle de la cohérence textuelle et des stratégies d'exemplification ; la seconde présente une séquence didactique construite autour du problème de l'exemplification en production de texte. Ce que révèlent ces deux études est que l'exemple n'est pas un élément déterminant pour la cohérence de la composition textuelle dissertative mais qu'il apparaît comme un lieu de différenciation entre de grandes réussites textuelles ou de grandes difficultés linguistico-discursives (notamment à propos de comme)