Application du réacteur, à électrode poreuse percolée pulsée, en électrosynthèse organique sur mousse de nickel

par Patrick Cognet

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Jacques Berlan.

Soutenue en 1994

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Ce memoire concerne une etude d'adaptabilite d'un procede d'electrosynthese organique au reacteur a electrode poreuse percolee pulsee (e3p) developpe a l'ensigc de toulouse et jusqu'alors applique avec succes a la recuperation des metaux. La reaction etudiee est l'oxydation d'alcools ou de diols sur electrode de nickel en milieu alcalin. Pour cette etude, le reacteur est equipe d'une electrode volumique de configuration axiale constituee d'un empilement de mousses de nickel. Il est alimente par un electrolyte homogene ou biphasique dont l'emulsion est assuree en continu par une cellule de dispersion ultrasonore. L'interet de la pulsation est indeniable pour ce type de reaction. En milieu homogene, elle permet principalement d'accroitre les coefficients de transfert de matiere a l'electrode. En milieu biphasique, elle regit la probabilite de choc triphasique solide-liquide-liquide. Elle permet aussi la stabilisation des produits d'oxydation intermediaires en couplant reaction electrochimique et extraction. L'efficacite du reacteur a ete testee sur la reaction d'oxydation d'un alcool insature en aldehyde en milieu homogene et en milieu biphasique. Sa principale application porte plus specifiquement sur la coupure de diols par oxydation. Cette etude a pu mettre en evidence les effets de la pulsation sur les rendements chimiques et faradiques ainsi que sur la selectivite des reactions. Les resultats montrent l'efficacite du reacteur, plus particulierement adapte au cas d'electrolyses en milieu emulsionne

  • Titre traduit

    Application of the porous percolated pulsed electrode reactor in organic electrosynthesis on nickel foam


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 216 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 1994 COG

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994INPT020G
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.