Thèse soutenue

Médecines et médecins en Egypte : construction d'une identité professionnelle et projet de médicalisation

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sylvia Chiffoleau
Direction : Fanny Colonna
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Paris, EHESS

Résumé

FR  |  
EN

La profession medicale moderne est nee en egypte, au debut du xixe siecle, d'une volonte nationale de modernisation. L'objet de ce travail est d'etudier, sur le long terme, les effets du transfert, d'occident en orient, d'une science et d'un modele professionnel, ainsi que leur reappropriation par la societe d'accueil. Longtemps domines par les praticiens et les nterets etrangers, qui font de la medecine d'abord un instrument de lutte contre les epidemies, les medecins egyptiens parviennent, apres la premiere guerre mondiale, a affirmer leur autonomie a travers de nouvelles institutions. Ils construisent d'autre part leur identite propre en operant le deplacement du regard medical des epidemis vers les maladies parasitaires endemiques, considerees comme le principal probleme de sante publique du pays. Grace a ce double processus, les medecins acquierent une position sociale et intellectuelle valorisee, reconnue comme tell par les profanes. Cependant, le primat accorde a la reussite individuelle, dont le modele d'excellence reste la pratique privee en milieu urbain, fait finalement obstacle aux tentatives de medicalisation de la societe egyptienne. Seule la revolution de 1952 parvient, imparfaitement, a realiser celle-ci, au prix d'une nette degradation des conditions sociales et de pratique de la profession medicale.