Thèse soutenue

Analyse du signal électromyographique pour la caractérisation d'individus et la discrimination de population

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Yves Hogrel
Direction : Jacques Duchêne
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Compiègne

Résumé

FR

Parmi les méthodes non invasives d'investigation du système neuromusculaire, l'électromyographie de surface est une technique prometteuse pour tenter de rendre compte des adaptations de ce système et pour envisager une classification de populations caractéristiques à partir de paramètres pertinents extraits du signal électromyographique (EMG). Son analyse est à l'heure actuelle au centre de préoccupations visant à évaluer les caractéristiques structurales et fonctionnelles du muscle strié squelettique et à en quantifier l'implication et les variations au cours de sollicitations diverses. L’appréciation du contenu informatif du signal EMG reste dépendante des méthodes de mesure, de traitement et d'analyse utilisées ; son interprétation reste encore controversée sur plusieurs points. Notre objectif a consisté en la détermination et l'utilisation d'un ensemble de paramètres EMG pour la caractérisation d'individus et la discrimination de populations différenciées par des aptitudes physiques différentes, dans le but d'améliorer notre connaissance des capacités d'adaptation du système neuromusculaire. Nous avons pu mettre en évidence durant notre étude plusieurs problèmes liés à l'estimation de paramètres spectraux (fréquence moyenne et entropie spectrale en particulier) et de la vitesse de conduction des potentiels d'action musculaires. Il nous est apparu que les interprétations associées à l'analyse de ces paramètres ont conduit à l'élaboration d'un système de connaissances dont la cohérence n'est pas encore atteinte. Cette remarque souligne l'influence des méthodes et techniques d'observation qui permettent d'appréhender la réalité sous-jacente pour tenter de la décrire et de la comprendre. Nous pensons avoir en partie défini les limitations de l'électromyographie de surface quand elle est appliquée à la caractérisation de la fonction neuromusculaire et donne des éléments indispensables pour permettre son utilisation pertinente dans ce domaine d'application