Thèse soutenue

L'ajustement de la balance commerciale par le taux de change : une perspective économétrique nouvelle appliquée aux pays européens

FR
Auteur / Autrice : Isabelle Sadier
Direction : Eric Girardin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Bordeaux 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université Bordeaux-I. Faculté de droit, des sciences sociales et politiques
Jury : Président / Présidente : Georges Fiori
Examinateurs / Examinatrices : Eric Girardin, Georges Fiori, Vélayoudom Marimoutou, William Marois

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette these s'inscrit dans le cadre de la troisieme et derniere phase de l'union economique et monetaire (uem), qui verra la creation d'une monnaie unique. Cette fixation definitive des parites sonne la fin de l'utilisation du taux de c hange, en tant qu'instrument de politique economique, pour les differents pays participant a l'uem. Dans cette perspecti ve, cette these a pour vocation de proposer un bilan de l'efficacite du taux de change a ajuster la balance commerciale. Notre demarche generale consiste dans un premier temps a definir les phenomenes lies a cet ajustement. Dans un second temps, nous nous attachons a leur mesure, a l'aide d'outils econometriques nouveaux. Chaque etude utilise des donnees de hautes frequences (mensuelles, voir trimestrielles), la periode couverte s'etend de la creation du sme a la fin des annees 1980, et les pays etudies sont les principaux pays europeens. Dans la premiere partie, nous examinons d'un point de vue theorique et empirique les determinants des prix a l'exportati on et a l'importation. Nous decrivons egalement les processus d'ajustement de la balance commerciale, en terme de repercussion des variations du taux de change. Certaines situations peuvent conduire a des phenomenes de courbe en j. La seconde partie realise une etude econometrique du lien entre le taux de couverture bilateral de la france vis-a-vis de sept de ses principaux partenaires europeens (allemagne, belgique-luxembourg, espagne, grece, italie, portugal, royaume-uni) et leur taux de change nominal. Cette etude voit dans un premier temps, la mise en oeuvre de methodes permettant de degager des relations de long terme entre les series. Ces outils sont la cointegration en deux etapes a la engle et granger (1987), et la cointegration multi-variee a la johansen (1988). Dans un second temps, un lien de court terme est mis en evidence, en procedant a des tests de causalite et de fonctions d'impulsion. æ