Thèse soutenue

Etude de l'influence des conditions de projection thermique sur les propriétés mécaniques de revêtement cermets

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Hanlin Liao
Direction : Christian Coddet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science des matériaux
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Besançon
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Franche-comté. UFR des Sciences, Techniques et Gestion de l'Industrie - Institut polytechnique (Sevenans, Territoire-de-Belfort)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'objectif de ce travail était d'analyser les relations entre les conditions de projection des cermets et leurs propriétés mécaniques, y compris la résistance à l'usure abrasive, les caractéristiques de frottement et la répartition des contraintes. Plusieurs dépôts de cermets ont été réalisés avec différentes méthodes de projection thermique : APS (projection plasma atmosphérique), HVOF (Projection à la flamme supersonique), VPS (Projection plasma sous vide). Des techniques nouvelles comme la projection HVOF avec le gaz naturel ont été employées avec de bons résultats. En ce qui concerne la répartition des contraintes, c'est la méthode de la flèche qui a été principalement utilisée. Un logiciel de calcul a été construit. Les résultats obtenus montrent que l'histoire de la température pendant la projection est un paramètre très important. Les essais de frottement ont clairement mis en évidence le rôle de la structure des revêtements de cermets : le dépôt de WC/Co projeté en APS a un plus faible coefficient de frottement que ceux projetés en VPS et CDS lors d'un frottement contre Al2O3/TiO2 ; L'addition d'un métal dans la céramique Al2O3/TiO2 peut diminuer le coefficient de frottement en jouant le rôle d'un lubrifiant solide. Pour une résistance à l'usure abrasive, le revêtement déposé par CDS est par contre le meilleur, ensuite viennent les dépôts APS puis VPS. Dans les revêtements déposés par APS et CDS, il semble que ce soit les phases M6C et M12C qui renforcent l'adhérence des carbures, et assurent ainsi un meilleur comportement que pour le dépôt VPS. Cette étude a aussi mis en évidence l'influence des contraintes sur la résistance à l'usure ; plus faible est la contrainte de traction dans le dépôt, meilleure est sa résistance à l'abrasion.