Thèse soutenue

Etude de toxines alcaloi͏̈diquesd'arthropodes : étude physico-chimique et toxicologique du venin des myriapodes du genre Glomeris et analyse électrophysiologique du mécanisme d'action d'un dérivé synthétique d'alcaloi͏̈des présents dans le venin des fourmis du genre Monomorium

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bruno Lebrun
Direction : J.-L. Clément
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Neurobiologie
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Provence. Section sciences

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

De precedentes etudes avaient montre que le venin du diplopode glomeris marginata contient deux alcaloides originaux: la glomerine et l'homoglomerine. Nous avons identifie ces alcaloides dans le venin de deux autres especes: g. Annulata et g. Guttata, ainsi qu'un nouveau derive de la quinazolinone, la 6-methoxy-glomerine, dont la structure a ete etablie sur la base de diverses donnees spectrales (uv, rmn-1h, ms). Ces alcaloides sont faiblement toxiques a l'egard des insectes et seules la glomerine et l'homoglomerine ont montre une toxicite significative a l'egard des vertebres (dl50 9. 7 et 6. 4 mg/kg en injection intraperitoneale chez la souris). Les 2,5-dialkylpyrrolidines presentes dans le venin des fourmis du genre monomorium sont des insecticides naturels provoquant une paralysie flasque. Nous avons determine le mecanisme d'action de la 2-(1non-8enyl)-5-(1non-8enyl)pyrrolidine (pyr 9) sur le systeme nerveux d'invertebre, en utilisant deux types de preparations in vitro de la chaine nerveuse ventrale de l'ecrevisse procambarus clarkii). Nos resultats montrent clairement que la pyr 9 bloque la conduction nerveuse sans affecter le potentiel de repos. Des experiences de potentiel impose sur axone ont demontre que ce blocage est du a une inhibition du courant sodium, qui s'accompagne d'un deplacement de la courbe d'inactivation du courant sodium vers les potentiels plus negatifs