Thèse soutenue

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Abdelkhalek Belkasri
Direction : Jean-Louis Richard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique
Date : Soutenance en 1994
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1

Résumé

FR

Le but de cette thèse est d'étudier les propriétés magnétiques des oxydes de cuivre supraconducteurs à haute température dans le cadre du modèle t-j. Le paramètre t est l'énergie du transfert d'un site à l'autre et j est l'énergie de super-échange antiferromagnétique entre les spins, avec la contrainte qu'un site ne peut être occupé par plus d'une charge. Nous examinons tout particulièrement la transition de la phase antiferromagnetique (afm) ordonnée vers la phase désordonnée. Nous nous sommes intéressés à l'effet du mouvement des charges introduites par le dopage sur l'ordre afm, et la façon par laquelle ce mouvement détruit cet ordre et amortit les ondes de spins. Pour montrer l'instabilité de l'ordre afm, nous partons d'un environnement magnétique ordonné et nous pouvons, par conséquent, faire l'approximation linéaire des ondes de spins pour le modèle t-j. Nous avons trouvé que pour une certaine densité critique de charges (delta#c=2. 7%), l'ordre afm de longue portée est détruit et le mode collectif d'excitation en ondes de spin est amorti. En ce qui concerne les phases des oxydes de cuivre pour lesquelles l'environnement magnétique n'est que localement ordonné, l'approximation linéaire des ondes de spin est inappropriée. Dans le cadre du modèle spin-trou, nous nous sommes intéressés à l'influence de l'environnement magnétique sur le mouvement des charges. Nous avons trouvé que lorsque l'on change l'environnement magnétique d'un état désordonné à un état localement ordonné, le spectre de la charge subit un changement drastique. En particulier, le minimum d'énergie est déplacé des positions (pi, pi) a (pi/2, pi/2) dans la zone de Brillouin