Le site de Tours du Ier au milieu du XIXe siècle : de l'adoption à l'astreinte (étude historique)

par Didier Dubant

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Monique Bourin.

Soutenue en 1993

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette thèse est d'examiner l'évolution du site de Tours sous l'angle des interactions entre les contraintes du milieu et l'histoire de la ville. Dans une première partie l'analyse concerne les contraintes du milieu : topographie, sous-sol et hydrologie. La confrontation des sources écrites, des données archéologiques et des documents cartographiques livre les résultats suivants : le cadre topographique où s'inscrit la ville ne change pas entre le XVIIe et le milieu du XIXe siècle. Les îles dans le lit de la Loire au droit de la ville sont stables jusqu'aux grands travaux du milieu du XVIIIe siècle. L’existence de chenaux fossiles dans le sous-sol est désormais assurée. La progression des courants d'inondation à l'époque moderne dans la ville s'effectue selon un tracé bien précis et toujours semblable. Dans une deuxième partie sont développées les relations de l'homme avec le milieu. A l'époque gallo-romaine l'homme s'installe dans un milieu à faibles contraintes. Ce sont ses propres aménagements surtout à partir de fin XVIe siècle qui provoquent un accroissement progressif des contraintes exercées à Tours par le milieu physique. A la fin du XVIIIe siècle les contraintes arrivent à un véritable paroxysme une astreinte qui donnera naissance à l'image d'une ville menacée par les eaux.

  • Titre traduit

    The site of Tours from first to 19th century from adoption to constraint (historical study)


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to study the evolution of Tours through the interactions between the constraints of the environment and the city's history. The first part of the analysis examines the constraints of the environment: topography, subsoil and hydrology. The confrontation between written sources, archaeological and cartological data leads to the following conclusions. The topographic patterns, in which the city sits, does not change between the 17th century and the middle of the 19th century. The islands in the bed of the river Loire remain unchanged until the great works of the middle of the 18th century. The existence of fossil channels in the undersoil is nox certain. The progression of the flood streams in the XVI-XVIIIe century follow very accurate and identical partene. In the second part, man's relations ships with the environment are developped. In the gallo-romanic period man stlles in an environment with very little constraints. His improvments, mostly from the and of the 16th century, cause a slow increase of the constraints forced upon Tours by the physical environment. At the end of the 18th century the constraints get a paroxysmic, ans obligation which will lead to the creation of the image of a city threatened by the water.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (305, 122, 244 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Tours. UFR arts et sciences humaines. Bibliothèque d'histoire, histoire de l'art et archéologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : HGEN 8 III1 DUB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.