Thèse soutenue

Des enzymes impliquees dans la biosynthese de la lignine : clonage, expression et regulation des o-methyltransferases au ocurs de la reaction d'hypersensibilite du tabac (nicotiana tabacum var. samsun nn) au virus de la mosaique du tabac (vmt)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : ESTELLE JAECK
Direction : Michel Legrand
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques et fondamentales appliquées
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Université Louis Pasteur (Strasbourg) (1971-2008)

Résumé

FR

Au cours de la reaction d'hypersensibilite du tabac au vmt, le metabolisme des phenylpropanoides est fortement active. La stimulation de cette voie conduit a l'accumulation dans les plantes infectees de produits varies dont la lignine. Cette derniere est un polymere riche en groupements methoxyles qui sont introduits chez le tabac par trois o-diphenol-o-methyltransferases (omts i, ii, iii). Le clonage d'adnc correspondant a l'omt i a ete entrepris par la technique de polymerisation en chaine (pcr). Trois adnc partiels ont ete ainsi obtenus. Un de ces adnc a ete utilise comme sonde pour cribler une banque d'adnc de tige et un clone pleine longueur de 1,4 kb a ete isole. Ce clone est tres homologue (84%) aux adnc d'omt isoles du peuplier, du tremble et de la luzerne. La comparaison des adnc isoles de tige et de feuille a revele l'existence de changements nucleotidiques entre les deux sequences. Ces resultats permettaient de supposer l'existence de deux genes, ce qui a ete confirme par l'analyse de l'organisation des genes d'omt i. L'etude de l'expression individuelle des deux genes d'omt i par pcr couplee a la rflp a montre que ces genes etaient coexprimes dans la feuille et la tige. Par ailleurs, les cinetiques d'activite traductionnelle et d'accumulation des messagers sont similaires, ce qui laisse supposer que l'expression des genes d'omt est probablement regulee au niveau transcriptionnel. Par des experiences d'hybridation in situ, nous avons observe une localisation preferentielle des transcrits d'omt i dans les epidermes de feuille infectee. Dans le petiole, les transcrits sont localises dans le tissu vasculaire et plus precisement au niveau des cellules du parenchyme du xyleme et du phloeme. Dans la tige, les transcrits sont presents dans la region cambiale, dans les jeunes cellules du xyleme et dans les cellules du parenchyme du xyleme