Thèse soutenue

Analyse d'images en microscopie electronique a balayage : exemples d'exploration quantitative multi-echelles et de reconnaissance de formes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gilles Colliot
Direction : Noël Bonnet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Reims

Résumé

FR

Cette these concerne l'analyse d'images en microscopie electronique. La premiere partie presente le couplage d'un analyseur d'images a un microscope electronique a balayage pour permettre une exploration quantitative multi-echelles des preparations. Le couplage mis en uvre permet au logiciel d'analyse de connaitre et de commander a tout instant la position des platines et le facteur de grandissement. Le systeme presente etend l'utilisation de l'analyse d'images en microscopie a balayage au-dela du simple champ de visualisation et du grandissement de travail associe. L'analyse de chaque objet s'integre alors a l'analyse complete de la preparation. Les informations de contexte sont egalement conservees pour permettre de reperer chaque objet par rapport a des regions particulieres sur l'echantillon. Une etude concernant l'adherence bacterienne aux cellules respiratoires epitheliales humaines en culture a permis d'evaluer le systeme. La deuxieme partie de ce travail etudie les etapes d'apprentissage supervise et de classification concernant la reconnaissance de formes de phytolithes, fragments de silice localises dans les tissus vegetaux. Les parametres de mesure utilises sont la decomposition en serie de fourier, les invariants de moments, certains parametres morphometriques, certains operateurs de morphologie mathematique. L'emploi de l'analyse en composantes principales a permis d'evaluer les performances de chacun de ces facteurs ou celles de combinaisons de certains d'entre eux, pour en extraire enfin les plus pertinents. La phase de classification a ete facilitee en travaillant dans le repere issu de l'analyse multivariee. Des criteres robustes de discrimination de classes de phytolithes par analyse d'images ont ainsi pu etre mis en evidence