Thèse soutenue

Chimie moleculaire de clusters octaedriques mineraux ou rhenium et du mobybdene. Materiaux organiques-inorganiques associes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Christophe Gabriel
Direction : Patrick Batail
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Paris 11

Résumé

FR

Cette these rapporte en premiere partie les resultats obtenus dans l'exploration du systeme re-s-cl, tant en chimie du solide, qu'en chimie en solution. La phase moleculaire re#6s#4cl#1#0, les sels rbre#6s#5cl#9,rb#2#,#5re#6s#6#,#5cl#7#,#5fe#2re#4s#4cl#1#2, le polymere unidimensionnel re#6s#5cl#8 sont synthetises en phase solide, caracterises par diffraction des rayons x sur monocristaux et leurs structures etudiees. L'ensemble des resultats connus sur la solubilite de ces phases, sur les resultats de metatheses conduisant aux sels d'ammonium solubles dans les solvants polaires, ainsi que sur les donnees cristallographiques de ces sels d'ammonium est presente. Les especes sont caracterisees par spectroscopie uv-vis-proche ir, ainsi que, pour les formes soufrees, par voltametrie cyclique. Une etude par voltametrie cyclique de la reactivite de (bu#4n)re#6q#5cl#9, ainsi que les premiers resultats de chimie de substitution sont rapportes. La deuxieme partie est consacree a la synthese par electrocristallisation ainsi qu'a l'etude par diffraction des rayons x et resonance paramagnetique electronique de huit sels de radicaux cations originaux (mes)#4-ttf#2re#6s#5cl#9, (mese)#4-ttf re#6s#5cl#9, (mese)#4-ttf#2re#6s#6cl#8(dmf)2, (mete)#4-ttf re#6s#5cl#9(dmf)#1#,#5, (ette)#4-ttf re#6s#5cl#9, (ette)#4-ttf#2re#6s#5cl#9dt-ttf#2re#6s#5cl#9, (dmf)#2, ds-ttf#2re#6s#5cl#9(dmf)#2. Cette famille de sels sert de point de depart a une reflexion sur les principes d'emboitement des ions moleculaires au sein de ces phases. Enfin, la troisieme partie presente une etude, menee en collaboration avec patrick davidson and anne-marie levelut sur des solutions concentrees du polymere unidimensionnel li#2mo#6se#6. Cette etude demontre et caracterise la nature mesogene de cette phase inorganique et ce, par une etude au microscope optique en lumiere polarisee, ainsi que par diffusion des rayons x aux petits angles effectuee sur generateur conventionnel ainsi qu'au lure