Thèse soutenue

Anesthésie péridurale et accouchement : une représentation sociale et idéologique de la maternité : étude des stratégies cognitives de "résistance" et de "contournement de cette résistance" à des technologies biomédicales nouvelles

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nadine Paume
Direction : Jean-Pierre Deconchy
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Par les pratiques qu'elles permettent, les technologies biomédicales nouvelles remettent en cause les systèmes de représentations et de croyances du sujet humain, en particulier, elles forcent à se poser la question de ce qui est "naturel" a l'homme. L'hypothèse centrale de ce travail est que, face à une information qui porte sur ces technologies, l'individu élabore des stratégies cognitives afin d'intégrer l'utilisation de ces techniques tout en sauvegardant ses représentations fondamentales intactes. La technique de l'anesthésie péridurale appliquée a l'accouchement a été retenue comme objet d'étude. Un ensemble de quatre quasi-expérimentations a permis de moduler diversement, à l'aide de scenarios expérimentaux, la représentation de l'accouchement, de la technique utilisée pour l'accouchement. . . Les scenarios se présentaient tous sous la forme d'enquêtes d'opinions et les sujets (des jeunes femmes sans enfant) devaient évaluer les risques encourus par la femme et son enfant, ainsi que la légitimité morale de la technique. Ce travail nous a permis de montrer que, face à la pratique de l'anesthésie péridurale à l'accouchement, le sujet développe deux stratégies cognitives distinctes sous-tendues par deux systèmes de représentations. Une stratégie de "résistance a" l'anesthésie péridurale. La représentation sous-jacente est celle de l'accouchement naturel : la femme ne doit avoir recours a aucun moyen technique; elle souffre donc pour être mère. Une stratégie de "contournement de cette résistance". La représentation sous-jacente est celle de l'accouchement artificiel (ou médicalise) : l'anesthésie péridurale est possible mais sous certaines conditions seulement (si elle est prescrite par le médecin, si elle supprime la douleur mais pas les autres sensations de l'accouchement, si c'est le troisième enfant de la femme plutôt que le premier. . . ).