Thèse soutenue

L'intellectuel et la politique d'après José Ortega Y Gasset dans ses articles de presse hispanique 1914-1931

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Béatrice Fonck-Maréchal
Direction : Bernard Sesé
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Langues, littératures et civilisations romanes
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Paris 10
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Danièle Bussy Genevois, Jean Canavaggio, Jacques Maurice, Louis Urrutia Salaverri

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Examinée dans ses articles de presse hispanique entre mars 1914 et avril 1931, la conception du rôle de l'intellectuel dans la société d'après José Ortega y Gasset est analysée à partir de sa vision des retombées politiques et sociales de la conjoncture européenne sur la crise espagnole, notamment celles de la première Guerre mondiale, de la révolution bolchévique, de la montée des dictatures. Cette conception s'inscrit dans une trajectoire où la lutte intérieure entre sa vocation philosophique et sa volonté d'intervention rejaillit sur une pensée à la fois jalouse de son indépendance et désireuse de contribuer à la renaissance nationale, jugée d'autant plus périlleuse, à la veille de la république, qu'il l'estime tributaire de la conjoncture européenne particulièrement dense, la production journalistique ortéguienne reflète les caractéristiques d'un engagement dont l'intention politique, liée aux fondements de sa philosophie, offre un caractère spécifique. Essentiellement guidé par la quête d'une refonte du libéralisme élaborée autour des idées-forces telles que la génération, la minorité et les masses, la nationaisation, Ortega s'attache à surmonter les écueils de la politique péninsulaire perçus à travers la crise européenne. Se plaçant résolument au-dessus de la mêlée, il bâtit une pédagogie politique dont l'interprétation dans le cadre du journal fait apparaître un langage codé.