Thèse soutenue

Aspects de la conscience ouvriere en angleterre de la reforme de 1832 a nos jours

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : FRANCOIS POIRIER
Direction : Maurice Goldring
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études anglaises
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

Cette these sur travaux rassemble des publications echelonnees de 1980 a 1992. L'introduction (inedite) etudie les developpements recents de l'historiographie ouvriere outre-manche et propose un examen critique des notions de classe et d'identite dans leur dimension nationale et regionale. Elle souligne la multiplicite des identites de tout ensemble humain, et propose de replacer l'analyse politique dans la longue duree. Suivent les travaux retenus pour cette these, agences en cinq grandes parties qui illustrent le point de vue theorique de l'introduction : la premiere partie etudie quelques themes sur de longues periodes (les formes de la syndicalisation, l'autonomie ouvriere, la qualification et la formation professionnelle, les hierarchies internes de la classe ouvriere), la seconde est consacree a l'etude critique des representations du travail et de "l'aristocratie ouvriere" au xixe siecle, la troisieme partie demonte les mecanismes de la culture politique contemporaine de l'angleterre, la quatrieme etudie le declin et la restructuration des syndicats aujourd'hui, ainsi que les effets des changements dans la formation professionnelle sur la "culture de metier" ; la cinquieme reprend l'etude de quelques-uns des themes abordes dans un contexte local : celui de liverpool. L'ensemble de ces etudes constitue une interpretation du declin et de la specificite du travaillisme anglais, comme expression au xxe siecle de l'une des facettes d'une "conscience ouvriere" qui se construit depuis la revolution industrielle.