Thèse soutenue

Evaluation des parametres biochimiques au niveau du foie et de la thyroide lors de l'exploration des mecanismes de dereglements thyroidiens lies au traitement avec des drogues dans les etudes toxicologiques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : VIRGINIE DE SANDRO-BOULIFARD
Direction : André Cordier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences médicales
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Paris 7

Résumé

FR

Il est observe une frequence tres importante d'hyperplasies thyroidiennes suite a l'administration de drogues dans les etudes toxicologiques chez l'animal. Une etude comparative de differentes drogues a l'origine d'hyperplasies thyroidiennes chez le rat a montre que ces dernieres peuvent etre engendrees non seulement par des antithyroidiens inhibant la synthese des hormones thyroidiennes, mais egalement par des molecules modifiant leur metabolisme ou leur distribution tissulaire, tout particulierement par induction de l'udp-glucuronosyltransferase conjuguant la thyroxine. La baisse des taux circulants de thyroxine resultante conduit par retrocontrole a une augmentation de tsh hypophysaire circulante, une hyperstimulation de la thyroide par la tsh etant a l'origine d'hyperplasies thyroidiennes chez le rat. Afin de pouvoir etablir simultanement les eventuelles modifications engendrees par une molecule au niveau du foie et de la glande thyroide chez le rat, des dosages biochimiques ex vivo au niveau thyroidien, en particulier la production d'h202, la peroxydase et la 5'desiodase ont ete mis au point. De plus, la concentration de thyroglobuline (tg), proteine majoritaire dans la thyroide, a ete determinee et les rapports tg/t3 et tg/t4 calcules afin d'evaluer les taux d'hormonogenese. Cette methodologie d'exploration des cibles d'atteinte biochimiques par les xenobiotiques a permis l'etude de l'influence des variations d'hormones circulantes thyroidiennes ou hypophysaires ainsi que l'influence de certaines drogues sur ces parametres