Thèse soutenue

La psychopathologie dans la recherche psychanalytique : contribution à l'étude de la place de la psychopathologie à partir de l'approche freudienne

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : José Luiz Caon
Direction : Pierre Fédida
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Paris 7

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse étudie la naissance du chercheur et de la recherche psychanalytique, leur méthode et leur métapsychologie et propose la situation psychanalytique de recherche comme un prolongement et une variante de la situation psychanalytique de cure. Elle affirme que le transfert structure ces deux situations. Il est identifié en vue d'être interprété et liquidé dans la situation psychanalytique de cure et il est identifié en vue de produire un texte oral ou écrit dans la situation psychanalytique de recherche. Les stratégies freudiennes de détermination du psychopathologique permettent une approche nouvelle à la psychopathologie commune en élargissant et en approfondissant son domaine et en lui conférant des bases scientifiques. C'est ce qu'on propose comme psychopathologie à fondements psychanalytiques. Lorsque le chercheur psychanalytique étudie l'expérience par laquelle cette psychopathologie commence, il découvre ses racines chez la tradition éthique des grecs anciens qu'Eschyle reprend dans l'expérience tragique de la violence bienfaisante (charis biaios) et du "souffrir pour apprendre" (to pathei mathos). La thèse propose l'étude du psychopathologique à partir de la situation psychanalytique de recherche structurée par le transfert où on peut déceler l'expérience qui lie le charis biais et le Pathei mathos eschyléens au Wo es war soll ich werden freudien.