Thèse soutenue

Le mythe d'Alexandrie dans la littérature moderne et contemporaine de 1798 à nos jours

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Christophe Ippolito
Direction : Pierre Brunel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature et civilisation comparées
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR  |  
EN

On s'attache à montrer dans cette thèse comment le mythe d’Alexandrie, après l'expédition de Bonaparte, a permis l'éclosion d'une littérature, dans la mesure où les mythes meurent en créant des romans, et des poèmes. On étudie comment s'opère une création mythique continue jusqu'à nos jours, en examinant les différentes composantes du mythe qui, dans l'espace et dans le temps, s'organisent en différents mythèmes (la sensualité, etc. ). On s'aperçoit que ce mythe est en fait une projection du regard occidental dont les présupposés et les obsessions déforment et altèrent la vision de la ville. Ce même regard, en se référant à l'image de la ville antique comme à un archétype de la civilisation occidentale, transforme la ville en un mythe littéraire qui exprime en particulier son hantise de la décadence. A cette vision imaginaire idéologiquement orientée s'oppose la réalité souvent décevante des relations de voyage et le point de vue arabe moderne illustré par Naguib Mahfûz.