Thèse soutenue

Aspects predictifs des interactions tissus-implant par analyses multi-echelles en imagerie. Mise enevidence intraleucocytaires de micros textures decrivant un champ aleatoire markovien

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : LEON FONGANG
Direction : André Houri
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences médicales
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Nice

Résumé

FR

Par des operateurs d'analyses d'images et de traitements du signal adaptes aux specificites biologiques, on quantifie les textures cellulaires de tissus osseux et hematologiques avec: 1) - mise en evidence par un modele mathematique d'une memoire cellulaire derivant d'un champ aleatoire markovien, fonctionnant sur les variations d'homogeneite et de contraintes de statistiques du second ordre, associee aux etats metaboliques caracterisant la vie cellulaire dans certaines bandes energetiques. 2) - classification morphologique et texturale des cellules suivant un concept de champ de rayons-vecteurs (crv) ou les aspects microscopiques et macroscopiques intra-cellulaires interviennent dans la determination du contour de ces cellules. Une procedure d'indexage des rayons-vecteurs (rv), ou les algorithmes classiques de rotations et de translations sont exclus, permet une reorientation spatiale fictive des objets a comparer. La mise en correspondance des rv donne un signal de forme (sf) conduisant a une quantification du degre de ressemblance entre les objets examines. 3)- un nouveau concept quantifiant l'homogeneite des textures de zones peri-implantologiques par analyses morphologiques multi-echelles permet des evaluations predictives de l'evolution de ces tissus lors de regenerations normales ou de leurs restructurations plus ou moins alterees