Thèse soutenue

Contribution à l'étude expérimentale des effets de sels aluminiques chez le rat en développement

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Guy Muller
Direction : Paul Robert Lehr
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Toxicologie
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Metz

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Dans la première partie de cette étude, des rates gravides sont traitées oralement avec du lactate d'aluminium durant différentes périodes de la gestation afin de déterminer les effets du traitement sur la mortalité, la prise pondérale, la maturation neuromotrice et les capacités d'apprentissage (conditionnement opérant et apprentissage spatial en labyrinthe radial) des jeunes. Les variations des teneurs de différents éléments chimiques (Al,P,Ca,Cu,Zn et Mg) sont également suivies dans le plasma, l'urine et différents organes de rates gestantes ou non gravides. Ces éléments sont de même déterminés chez des foetus issus de mères traitées. Le second chapitre est consacré à l'étude des variations d'éléments chimiques dans le plasma et différents organes de rats adultes traités par voie intrapéritonéale (ip) par du chlorure ou du lactate d'aluminium. Les conséquences d'un traitement aluminique, par voie ip chez des rates pendant les douze premiers jours de la période de lactation, sur les teneurs d'aluminium dans le lait ont particulièrement été étudiées dans cette deuxième partie. Les teneurs en aluminium dans le plasma et les différents organes des mères et des jeunes ont également été déterminés. Des tests de maturation neuromotrice ont été réalisés chez les jeunes issus des mères traitées au cours de la lactation