Thèse soutenue

Modulation des récepteurs du thromboxane A2 et de la prostaglandine H2 de plaquettes humaines par l'acide docosahexaénoique estérifié dans les glycerophospholipides

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yves Bayon
Direction : Michel Lagarde
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biochimie
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Lyon, INSA
Ecole(s) doctorale(s) : École Doctorale Interdisciplinaire Sciences-Santé (Villeurbanne ; 1995-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : LCB - Chimie Biologique (Lyon, INSA1960-1996)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'incorporation in vitro de l'acide docosahexaènoïque (22:6n-3), chargé sur l'albumine, dans les lipides des plaquettes humaines (essentiellement, les phospholipides) entraîne une diminution spécifique de l'affinité des mimétiques du thromboxane A2 (TXA2) et de la prostaglandine H2 (PGH2) pour leurs récepteurs (Swann P. G. Et coll. , J. Biol. Chem. , 1990, Vol. 265, p. 21692-21697). Nous avons alors tenté de déterminer si l'effet inhibiteur observé est associé à la présence du 22:6n-3 dans les principales classes de phospholipides plaquettaires. Une recherche de sources de phospholipides riche-s en 22:6n-3 a été faite. Ces espèces peuvent être extraites et purifiées du placenta, qui en est riche, ou produites par hémi-synthèse. En utilisant des protéines de transfert de lipides, des 1,2-diacyl-glycérophosphocholines et - glycérophosphoéthanolamines contenant le 22:6n-3 ou l'acide linoléique (18:2n-6) en position sn- 2 ont été incorporées dans les membranes plaquettaires par un procédé d'échange. La sélectivité et les avantages de ce nouveau procédé pour induire des modifications de la composition en acides gras des membranes biologiques sont discutées vis à vis d'autres approches. Après leur incorporation, le 22:6n-3 et le 18:2n-6 n'ont pas été redistribués dans les autres classes ou sous-classes de phospholipides. L'augmentation de la proportion du 22:6n-3 dans les phosphatidylcholines (PC), mais pas dans les phosphatidyléthanolamines, entraîne une diminution d'affinité des récepteurs du TXA2 et de la PGH2 pour leurs ligands. Le remplacement du 22:6n-3 par le 18:2n-6 dans les PC est sans effet sur les récepteurs. L'effet du 22:6n-3 estérifié dans les PC n'est pas lié à des modifications de la fluidité des membranes plaquettaires. Ces résultats suggèrent que le 22:6n-3 diminuerait l'affinité des récepteurs du TXA2 et de la PGH2 de façon relativement spécifique.