Le narrateur au théâtre : approche sémiologique du théâtre espagnol d'après-guerre (Antonio Buero Vallejo et Alfonso Sastre)

par Angel Abuín González

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Jean-Marie Lavaud.

Soutenue en 1993

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous parlons de narrateur au théâtre pour désigner un phénomène spécifique dans la dramaturgie espagnole récente: un personnage, sur scène, commence à raconter une histoire qui va être la représentation elle-même, définie alors comme la traduction en images, sons et mouvements de ses paroles. Le narrateur fonctionne comme un intermédiaire de plus dans le processus de communication théâtrale, à mi-chemin entre l'auteur, les personnages-acteurs qui jouent leur histoire, et le spectateur. Les répercussions théoriques de cette pratique dramatique sont immenses: songeons à l'altération du concept même d'énonciation théâtrale ou à la création de multiples possibilités dans la composition de la structure dramatique. Le théâtre anglo-saxon (Miller, Wilder, T. Williams. . . ), français (Claudel) et surtout le théâtre épique de Brecht ont influencé de diverses manières le théâtre espagnol, essentiellement à travers l'œuvre de Buero - théorique, sur les conceptions théâtrales de Brecht, et dramatique - et de Sastre, dont la première période s'inscrit dans la plus pure tradition "épique". Sastre et Buero utilisent enfin le narrateur comme moyen de rupture avec le théâtre conventionnel réaliste, comme facteur de distanciation. Il s'intègre ainsi dans un processus de manipulation des signes théâtraux qui vise à modifier la compétence littéraire du public, les règles d'interprétation grâce auxquelles le spectateur juge le spectacle.

  • Titre traduit

    The narrator in theater a semiological approach to Spanish theater after the civil war (Antonio Buero Vallejo and Alfonso Sastre)


  • Résumé

    We call narrator in theater a specifical phenomenon in recent Spanish drama: a character, on stage, begins to tell a story which turns out to be the performance itself, then defined as a translation of his words into images, sounds and motion. The narrator works as a go-between in the process of theatrical communication, half way between the author, the characters who enact their story and the spectator. The principles that we can draw from this dramatic practice are very important - for instance, the alteration of the concept of theatrical voicing or the creation of many possibilities in the composition of the dramatic structure. The Anglo-Saxon drama (A. Miller, T. Wilder, Tennessee Williams. . . ), the French stage (Claudel) and above all Brecht’s epical theater have in many ways influenced the Spanish drama, lost of it through Alfonso Sastre's and Antonio Buero Vallejo's works. Sastre and Buero also use the narrator character as a means of breaking away from conventional realistic drama, as a distanciation factor. Such character is thus part and parcel of a more general manipulating process of theatrical signs, which aims at altering the liberary competence of the audience, the interpreting rules accordign to which the spectator judges the play.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 179957

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993DIJOL002
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.